Apple a abandonné le projet Titan, voici que Google lui emboîte le pas.

Google Self Driving Cars

Qu’il est complexe de créer une voiture autonome. C’est du moins ce que laisse penser les abandons successifs d’Apple et de Google en la matière. Si la première de ces deux firmes a décidé de se recentrer sur un projet de logiciel pour voitures, la deuxième, quant à elle, aurait choisi de s’allier à un partenaire afin de proposer un service de voitures partagées. Sauf qu’évidemment, il s’agirait de profiter de voitures autonomes. Explications.

Google était, avec Apple, l’une des premières entreprises à se lancer dans la développement de voitures autonomes. On peut même dire que le constructeur était assez bien avancé puisqu’il a même présenté un prototype il y a quelques années.

On sait aussi que Google souhaitait se diriger vers la création d’une voiture sans pédales et sans volant. Et selon The Information, il s’avère que beaucoup d’employés avaient à cœur de terminer ce projet. Pourtant, une nouvelle décision a été actée et il ressort que ça ne sera pas le cas. Parmi plusieurs directions évoquées en interne, celle qui fut retenue par les têtes pensantes de Google concerne un partenariat.

The Information explique aussi que le changement de stratégie susmentionné a été confirmé avec le remplacement de Chris Urmson, qui était à la tête du projet, au profit de Larry Page.

Désormais, la firme a décidé de collaborer avec Fiat Chrysler en adaptant son modèle de minivan, le Pacifica. La deadline serait même assez proche puisque le média, The Information, évoque une sortie pour l’année prochaine. Le résultat conduirait au développement d’une voiture autonome estampillée Fiat Chrysler et qui bénéficierait donc de la technologie de Google. Enfin, lorsque cette collaboration en arriverait à l’étape cruciale de la mise en circulation, les deux sociétés proposeraient un service de véhicules partagés.

Dans ce domaine, Google aura fort à faire puisque Tesla ferait figure  de sérieux concurrent.