Le Kikk festival prenait place à Namur du 3 au 5 novembre.

Crédit : KIKK Festival
Crédit : KIKK Festival

“Le chiffre définitif n’est pas encore connu mais nous avons rassemblé entre 12.000 et 15.000 personnes pour cette édition 2016” explique Gilles Bazelaire, organisateur du Kikk Festival.

Pour rappel, ce dernier est un événement dédié à la culture numérique. En effet, on y trouvait un lieu réservé aux startups belges et étrangères, un espace important consacré à une exposition et un mini-festival dans le festival pour les enfants. Sans oublier que des conférences étaient organisées durant les trois jours de festival.

Quoi qu’il en soit, c’est une belle progression pour cet événement qui espérait réunir 9.000 personnes cette année et qui aura, finalement, pulvérisé ce nombre. “Nous sommes fiers de constater que le festival a trouvé son public. Pour preuve, de nombreuses personnes ont assisté à chacune des conférences.” D’ailleurs, Gilles Bazelaire précise que l’organisation a dû dédoubler des salles pour la dernière conférence. “En d’autres mots, nous sommes très contents de la notoriété croissante du festival auprès du grand public.”

De plus, les retombées de l’événement sont extrêmement positives. Par exemple, les awards remis aux trois startups jugées comme étant les plus innovantes ont connu un succès important. “En effet, nous avons reçu beaucoup de candidatures de la part de nombreuses startups. Ensuite, les retombées médiatiques ont été aussi très positives pour cette remise de prix.” Sans oublier les partenaires qui, selon l’organisateur, sont déjà prêts à remettre le couvert.

Autrement dit, le Kikk festival a encore de belles années devant lui. “Cependant, on va devoir choisir entre s’agrandir encore et encore ou maintenir la taille actuelle.” Réponse dans les prochains mois !