L’entreprise Microsoft fait un cadeau aux étudiants, qu’ils le soient à temps partiel ou à temps plein, en leur offrant la suite Office 365.

Crédit : Microsoft
Crédit : Microsoft

La vie d’étudiant est coûteuse et Microsoft le sait. C’est pourquoi les élèves et les étudiants des établissements scolaires recevront une licence gratuite pour Office 365. Seule condition : que l’école ou l’université où se trouve l’étudiant ait passé un contrat-cadre avec Microsoft. Cette mesure touche tous les établissements, quel que soit le pays où ces derniers sont implantés.

Pour rappel, la suite Office permet d’utiliser Word, Excel, Powerpoint, OneNote, OneDrive, Skype Entreprises et Outlook. En d’autres mots, Office 365 est un ensemble de services dans le cloud. Il offre des fonctionnalités liées à la création, à l’édition et au partage de fichiers. De plus, OneDrive fournit jusqu’à cinq To d’espace de stockage pour l’occasion. Précisons également que l’étudiant pourra installer sa licence sur cinq appareils différents. Enfin, l’offre vaut également pour les enseignants et les collaborateurs scolaires.

office-apps

Ralph Greeve, responsable enseignement pour Microsoft, est fier d’annoncer que beaucoup d’établissements scolaires belges ont déjà été conquis par le procédé :  “En Flandre, c’est le cas de 95% des universités et de près de la moitié des écoles secondaires. En Wallonie, ces proportions sont, respectivement, de 70% et d’un quart. Nous remarquons donc que cette initiative suscite un enthousiasme considérable.”

Comment y accéder ? 

C’est très simple. Pour ce faire, il faut avoir le statut d’étudiant, peu importe si c’est à temps plein ou à temps partiel. L’inscription doit être faite obligatoirement via l’adresse e-mail fournie par l’école. Autre condition déjà citée préalablement : l’établissement scolaire doit avoir établi un contrat-cadre avec Microsoft.

Rappelons qu’à l’heure où nous écrivons ces lignes, un an d’abonnement coûte 54.99€ pour une personne et 74.99€ pour cinq personnes. C’est donc une économie non négligeable que permet de réaliser Microsoft.

Pour plus d’informations, cliquez ici.

4 Commentaires

  1. Google offre cela depuis 10 ans, sans condition (étudiant ou pas) avec Google Apps, devenu G Suite, une suite bureautique complète et un espace de stockage illimité pour tous les Google Docs dans le Drive.
    Sans besoin d’avoir la toute dernière version de Windows, qui elle n’est pas gratuite !

  2. Voilà donc les établissements scolaires belges appelés à devenir représentants de Microsoft.
    N’y a-t-il donc aucune protection légale pour éviter cette collusion?

  3. Normal. La survie de microsoft passe désormais par le logiciel loué sur le cloud.
    Après avoir obtenu de la CJUE un blanc seing pour continuer d’imposer tranquillement son OS pourri aux idiots du village, face à des Ubuntu Mate et Mint Mate qui montent et dont la part de marché réelle (comprenez non trafiquée) est de toute façon supérieure aux mac, c’est à dire supérieure à 8%, il faut absolument, et comme en France, réussir à intoxiquer le jeunot.
    On rappellera que contrairement au logiciel loué, LibreOffice est libre, gratuit, et multiplateforme, à vie, en plus de préserver les documents sur le disque dur de l’opérateur/-trice.
    En France, beaucoup espèrent que l’UPR, un parti de plus de 12300 adhérents réels, qui est ouvertement boycotté des grands média parce qu’il demande la sortie de l’Europe, de l’euro et de l’OTAN, saura faire le ménage qui s’impose, et remettre les GAFAM à leur place : celui de simples fournisseurs secondaires, en concurrence directe avec des logiciels libres désormais plus efficaces.

  4. Ce n’est PAS une bonne nouvelle.

    Gratuit ne veut pas dire libre … c’est un peu comme si un dealer offrait gratuitement du crack ou de la coke à des étudiants pendant leur années d’étude.

    Une fois bien accro avec toutes leurs habitudes ancrées et leur fichiers dans le cloud de Microsoft, il pourront payer un abonnement annuel à vie.

    Ne vous laissez pas avoir par ce soit disant cadeau privateur des libertés fondamentales que respectent les logiciels libres et souvent gratuits. (1)

    Optez pour Libre Office (2) dans la langue de votre choix et par exemple, Seafile (3) ou Cozy (4) si vous tenez à stocker vos fichiers sur Internet.

    (1) https://www.gnu.org/philosophy/free-sw.fr.html
    (2) https://www.libreoffice.org/download/libreoffice-fresh/?lang=pick
    (3) https://seafile.de/fr/
    (4) https://cozy.io/fr/

Comments are closed.