Les réseaux sociaux jouent désormais un rôle dans la manière dont les consommateurs achètent une voiture, mais ils ne sont pas en passe de remplacer les sites spécialisés.

Automobile : plus de 20% des personnes à la recherche d'une nouvelle voiture se tournent vers les réseaux sociaux pour y obtenir de l'aide. ©Georgijevic / Istok.com
Automobile : plus de 20% des personnes à la recherche d’une nouvelle voiture se tournent vers les réseaux sociaux pour y obtenir de l’aide.
©Georgijevic / Istok.com

Selon JD Power, cabinet spécialiste de l’analyse de données dans le monde de l’automobile, 22% des futurs acquéreurs se tournent vers les réseaux sociaux pour y trouver de l’aide et des conseils. Le chiffre est en augmentation : il était de 15% il y a 12 mois, date du dernier sondage. La tendance se renforce, particulièrement chez les jeunes.

“Les réseaux sociaux ont pris une grande place dans la vie des consommateurs. Il est donc peu surprenant qu’ils soient utilisés dans le processus d’achat d’un nouveau véhicule”, affirme Mike Battaglia, vice-président, achat automobile chez J.D. Power. “L’on ne s’attend pas à voir les réseaux sociaux entrer en compétition frontale avec des sites dédiés comme Toyota.com ou Kelley Blue Book, mais nous comprenons facilement le rôle et le pertinence de ces outils dans l’achat automobile”.

Le sondage a donné la parole à 17.349 personnes ayant acheté ou loué une voiture année modèle 2014-2016. Ils sont 13% à citer YouTube comme réseau social principal, tandis Facebook est mentionné par 5% des sondés.

En revanche, seuls 13% des sondés affirment que l’information trouvée sur les réseaux sociaux influe réellement sur leur décision.

“Les réseaux sociaux ne remplacent pas les sites automobiles en tant que source d’informations, mais ils répondent à la volonté des futurs acquéreurs de profiter d’une information neutre et d’avis d’autres usagers. Ils regardent également des vidéos et échangent des idées et des opinions avec des amis et des proches”, explique Battaglia.

Mais une fois que la personne a effectué son achat, le réseau social devient un endroit de référence. Plus d’un tiers des propriétaires de véhicules neufs ayant utilisé les réseaux sociaux pour s’informer y retournent pour publier des photos du véhicule, sur Facebook (88%) et Instagram (21%) notamment.

AFP