Au salon IFA 2016, la marque allemande spécialisée dans la maroquinerie, les montres et les stylos a présenté un notebook et un stylo capables de numériser automatiquement les notes rédigées manuellement.

montblanc1

Les stylets permettant de rédiger des notes manuscrites pour les envoyer vers l’écran d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone n’ont rien de nouveau. LiveScribe s’est par exemple constitué une clientèle fidèle de journalistes et d’étudiants grâce à d’intelligents dispositifs capables d’enregistrer à la fois les écrits et les notes vocales.

Montblanc et son papier augmenté proposent une version nomade de ce système grâce à une version modifiée du stylo à bille Montblanc StarWalker accompagné d’un notebook enveloppé de cuir italien.

L’entreprise a choisi la dénomination ‘Augmented Paper’ plutôt que ‘smart pen’, car c’est dans l’étui en cuir que se loge toute la technologie. L’appareil reconnaît l’écriture manuelle en 12 langues différentes et la convertit en police informatique.

Le système n’a pas besoin d’être connecté à un ordinateur ou à un autre appareil pour fonctionner. Il peut stocker jusqu’à 100 pages de notes. Quand il est temps de vider la mémoire, une application entre en jeu : Montblanc Hub sert à cataloguer ses écrits ou bien à les envoyer à d’autres personnes.

Les batteries disposent d’une autonomie de huit heures et la recharge se fait via les câbles USB fournis. Prix du gadget : 725$. Il sera exclusivement proposé à Londres chez Harrods à la mi-septembre. Trois recharges de stylo Montblanc sont offertes.

L’Augmented Paper sera commercialisé mondialement dans les boutiques et points de vente Montblanc à partir du mois d’octobre.

AFP