Comment Microsoft a failli révolutionner le mobile avec… un smartphone qui n’est jamais sorti

Evoqué à plusieurs reprises dans les médias en 2014, le McLaren était censé être un smartphone d’un nouveau genre, introduisant la technologie 3D Touch. Le concept, révolutionnaire, a pourtant été enterré par le géant informatique quelques mois avant la sortie officielle du flagship…

mclaren

Le McLaren, qui était également le successeur du fameux Lumia 1020 – le “photophone” avant-gardiste de Nokia, doté d’un capteur de 21 mégapixels – était supposé être commercialisé fin 2014/ début 2015. Microsoft a toutefois décidé d’annuler sa sortie en dernière minute pour lancer à la place un modèle beaucoup plus classique, le fameux Lumia 930, auquel succédera plus tard le Lumia 950.

Resté dans l’ombre, le McLaren révèle aujourd’hui certains de ses secrets à travers une vidéo publiée par le site Windows Central, qui est parvenu à mettre la main sur un prototype du smartphone.

Si au niveau du hardware, le McLaren n’avait pas grand chose de révolutionnaire avec son écran Full HD de 5,5″ et ses 2 Go de RAM, il introduisait toutefois une technologie d’un nouveau genre, du nom de 3D Touch. La technologie en question permettait notamment de naviguer à travers l’interface sans devoir toucher l’écran de son smartphone, en plus d’introduire des contrôles contextuels. En portant le smartphone à son oreille, l’utilisateur pouvait ainsi répondre à un appel sans devoir porter son doigt à l’écran. En glissant le smartphone dans sa poche, il pouvait également mettre un terme à une conversation. Cette approche différente permettait au constructeur d’introduire de nouveaux modes de contrôle et de faciliter la prise en main de l’appareil. Par exemple, pour fixer l’écran en mode vertical, il suffisait de placer ses doigts sur les tranches du smartphone. Cette méthode permettait de réduire le nombre d’interactions pour activer une fonction. Sous Android, il faut en effet entre 3 et 6 clics pour activer cette fonctionnalité…

Selon Windows Central, la technologie fonctionnait plutôt bien malgré la présence de quelques bugs. Aussi révolutionnaire puisse-t-il être, 3D Touch n’a pourtant jamais été introduit dans aucun autre smartphone de la marque. Le géant de l’informatique pourrait toutefois lui donner une seconde chance avec ses prochains smartphones “Surface”, attendus dans le courant de l’année 2017.