De l’urine pour recharger son smartphone?

Un groupe de chercheurs de l’Université de Bath, en Grande-Bretagne, a développé une pile à combustible miniature alimentée avec de l’urine, capable de recharger un smartphone.

Dr Mirella Di Lorenzo, auteur de l'étude, conférencière à l'université de Bath.
Dr Mirella Di Lorenzo, auteur de l’étude, conférencière à l’université de Bath.

Les chercheurs britanniques appellent leur trouvaille “puissance pipi”. Ces scientifiques ont développé un système qui fonctionne grâce à des piles à bactéries, également appelées piles à combustible microbienne. Les bactéries vivant à l’intérieur utilisent l’urine comme carburant pour leur croissance et leur maintien. Une partie de l’énergie générée lors de ce processus est ensuite convertie en électricité.

Le dispositif mesure 25 millimètres carrés et utilise un catalyseur carbonique issu de la protéine généralement trouvée dans un blanc d’oeuf – autrement dit, la biomasse. L’urine passe par là et grâce aux bactéries de l’urine, l’électricité est produite et peut être envoyée à une pile pour le stockage ou être utilisée directement pour faire fonctionner un dispositif électrique.

Une seule pile à combustible peut produire 2 watts par mètre cube, ce qui est suffisant pour recharger un smartphone.

Les chercheurs soulignent le potentiel que cette technologie au coût de production quasi nul peut représenter pour les zones rurales ou les pays émergents privés d’électricité. En effet, chaque pile à bactéries coûte environ 1 livre (1,40 euro) à fabriquer.

AFP

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.