Des étudiants et Volvo travaillent sur un projet original : faire ramasser les poubelles par un robot accompagné d’un drone.

Crédit Photo : D.R.
Crédit Photo : D.R.

Trois universités ont développé un partenariat avec le constructeur Volvo autour de cette idée : remplacer l’être humain dans le ramassage quotidien des poubelles. Trente étudiants s’attellent à cette tâche. Ils ont mis au point un robot pour ramasser les ordures. Celui-ci est aidé par un drone qui a pour mission de repérer les lieux. Cette initiative est soutenue par la société Renova qui est spécialisée dans la conception de camions-poubelles.

Concrètement, le drone se trouve sur le toit du camion-poubelle. Il prend son envol à chaque arrêt du camion pour cartographier les lieux et détecter l’emplacement des poubelles. L’objectif est autant de fournir les données les plus précises possibles au robot concernant la position des poubelles que de lui permettre de repérer les obstacles. Après que le drone ait fourni les informations recueillies au robot, ce dernier n’a plus qu’à se diriger vers les ordures pour les ramasser et les vider dans le camion.

Le seul humain présent lors de cette “opération” est le conducteur du camion. Il supervise ainsi le bon fonctionnement du robot et du drone.

Les initiateurs du projet ont pointé le fait qu’ils n’avaient pas lésiné sur la sécurité. En effet, le système est doté de plusieurs capteurs et pousse le robot à s’arrêter si un piéton s’approche trop près de lui ou du camion.

Rémi Lach (St.)