Comme les constructeurs automobiles, Facebook devrait bientôt introduire un nouvel outil de conciergerie qui permettra aux membres du réseau social de commander des objets, vols et trajet en toute simplicité.

© AFP
© AFP

Envie de réserver des vacances au Mexique, d’acheter le dernier sac Gucci ou de commander le nouveau Batman? Bientôt, vous n’aurez même plus à chercher un site pour effectuer vos réservations de voyages, passer commande ou faire de l’e-shopping. En effet, Facebook travaille actuellement sur un service de conciergerie qui permettra à tout un chacun de demander à un employé de la firme californienne de passer une commande en ligne.

Si l’idée est plutôt séduisante – après tout, Facebook avait déjà introduit le SAV via Messenger -, l’absence de détails sur ce nouveau service laisse planer un certain mystère sur ce service de conciergerie, qui devrait en toute logique être payant. Faudra-t-il souscrire ou non à un abonnement pour en profiter, ou Facebook prélèvera-t-il lui même un certain pourcentage sur chaque opération? Il faudra sans doute attendre une annonce officielle pour en apprendre davantage. Dans l’absolu, le projet “Moneypenny” pourrait néanmoins être une affaire très rentable pour la startup californienne.