Après avoir revendu sa division “Mapping” à Uber, le géant de l’informatique annonce la suppression de 1200 emplois dans le secteur de la publicité en ligne.

©AFP
©AFP

Le groupe informatique Microsoft poursuit ses restructurations avec une annonce choc qui réjouira sans doute son rival Google. La firme de Redmond tire en effet un trait sur la publicité en ligne, supprimant au passage pas moins de 1200 emplois.

Le groupe confie les opérations à AOL et AppNexus, deux partenaires de choix, qui reprendront en partie les activités du groupe informatique et se partageront les principaux marchés où Microsoft était actif.

En échange, AOL a signé un accord pour une période de 10 ans qui permettra à Bing, le moteur de recherche de Microsoft, de gagner d’importantes parts de marché sur le sol américain, puisque le moteur de recherche d’AOL utilisera désormais les données de Bing et non plus celles de son rival Google Search.

Pour l’heure, les détails de l’opération ne sont pas encore connus. La rumeur veut cependant qu’une partie des effectifs soit intégrée aux activités d’AOL.