Très agressif sur l’entrée de gamme, Alcatel OneTouch tente une percée vers le milieu de gamme avec son nouveau flagship, l’Idol 3. Vendu sous la barre des 300 euros, l’Idol 3 surprend avec des caractéristiques techniques très impressionnantes pour cette gamme de prix.

© E.F.
© E.F.

Si le OnePlusOne reste indétrônable au-delà des 300 euros, Alcatel OneTouch réussit à s’emparer d’un marché très juteux avec son Idol 3, un smartphone aux performances impressionnantes qui parvient à tirer son épingle du jeu dans le milieu de gamme, avec un tarif de 299 euros (et 229 pour la version 4,7″).

Décliné en deux versions (avec au choix 4,7 et 5,5″), l’Idol 3 s’illustre tout d’abord au niveau de son design, avec une châssis métallique élégant qui n’a rien à envier aux hauts de gamme et un écran IPS Full H qui affiche une résolution de 1920×1080 (400ppi). Autant dire que pour un smartphone à moins de 300 euros, l’Idol 3 fait forte impression, d’autant plus qu’il reste très léger (environ 140 grammes), agréable à prendre en main et fin. Certes, sa conception monobloc ne plaira pas à tous, mais l’appareil conserve l’une des caractéristiques les plus appréciées sur Android puisqu’il dispose d’un port microSD qui permet d’augmenter la capacité de stockage de base qui s’élève déjà à 16 Go à plus de 128 Go.

Si l’on passera rapidement sur la configuration du modèle 4,7″, qui affiche un rapport qualité/prix inférieur à son grand frère, on s’attardera un peu plus sur les caractéristiques du modèle 5,5″, qui mérite véritablement le coup d’œil. D’une part parce qu’il affiche des performances impressionnantes avec un processeur Snapdragon 615 et 2 Go de RAM, et d’autre part parce qu’il embarque une batterie de 2910mAh qui devrait vous permettre de tenir jusqu’à une journée et demie avec une seule charge.

Etrangement, Alcatel OneTouch ne met beaucoup en avant l’excellent rapport qualité / prix de son flagship mais davantage des fonctionnalités très gadgets. Ainsi, on apprend que l’Idol 3 est le premier smartphone symétrique au niveau du design, ce qui signifie dans la pratique que vous pourrez prendre un appel sans vous soucier du sens de l’écran puisque l’appareil embarque deux micros et haut-parleurs en haut et en bas de l’écran. Le fabricant tente également de se démarquer avec des fonctionnalités inattendues, en mettant par exemple en avant la technologie Technicolor, qui offre un meilleur affichage des couleurs sur l’écran… Certes, le rendu est réussi, mais il ne faut pas s’attendre à être particulièrement surpris. En réalité, l’Idol 3 est un smartphone tout ce qu’il y a de plus banal au niveau des fonctionnalités, qui parvient néanmoins à se démarquer grâce à son prix de vente, son design très réussi et ses excellentes performances.

Ainsi, nous étions plutôt agréablement surpris de découvrir un double capteur de 13 et 8 mégapixels sur l’Idol 3. Si le rendu n’égale pas celui du Galaxy S6 ou du Lumia 1520, l’Idol 3 s’en sort très bien et parvient même à nous surprendre lorsque les conditions s’y prêtent. Si l’appareil peine à faire des exploits en faible luminosité, il s’en sort beaucoup mieux pour les extérieurs. Seule ombre au tableau finalement : le mode HDR intégré, qui n’a sans doute d’HDR que le nom.

© E.F.
© E.F.

Au niveau du logiciel, Alcatel OneTouch a pensé à tout puisque l’on retrouve Lollipop, la dernière version en date du système d’exploitation de Google, avec une surcouche très légère et quelques légères fonctionnalités bonus. Rien de vraiment transcendant cependant puisque le fabricant se contente ici du minimum syndical.

Au final, difficile donc de trouver quoi que ce soit à redire au niveau de la conception de l’Idol 3, si ce n’est peut-être le placement des boutons et la qualité de l’appareil photo, qui aurait pu faire plus forte impression. Elégant, puissant et surtout très agréable à utiliser, l’Idol 3 est une excellente alternative aux smartphones à plus de 500 euros, qui devrait en toute logique tirer son épingle du jeu grâce à son excellent rapport qualité / prix.

Conclusion

Excellente alternative aux smartphones haut de gamme, l’Idol 3 s’illustre par un design racé et des performances de haute volée pour un tarif très raisonnable (299 euros). Si l’on regrettera l’absence de fonctionnalité originale (chargement sans fil, dual-SIM, haute sensibilité de l’écran), on appréciera en revanche son excellent rapport qualité / prix et sa qualité de fabrication. Dans la même gamme de prix, il sera en tout cas très difficile de trouver mieux.