Selon une entrée de l’Issue Tracker du code de la plateforme mobile de Google, un souci au niveau de la dernière version des Play Services serait à l’origine de lourdes pertes d’autonomie sous Lollipop.

android-batterydrain

L’agacement est palpable au sein de la communauté Android tant les bugs majeurs se succèdent depuis la sortie de l’itération 5.0. Après les fuites de mémoire, la consommation électrique de la géolocalisation et les problèmes radio, ce serait au tour des Play Services, composant logiciel indispensable et véritable courroie de transmission avec les services de Google, d’affaiblir la batterie des smartphones et des tablettes équipées de Lollipop.

Le souci se situerait auprès des applications accédant à internet qui éveilleraient inutilement et régulièrement le composant de connexion aux ondes radio. Ces appels incessants épuisent rapidement l’autonomie des dispositifs touchés par le bug, notamment s’ils n’exploitent pas un point Wi-Fi. Les plus aguerris peuvent consulter le fil en cours de développement sur le suiveur de problèmes Google en cliquant ici.

La discussion induite par cette énième pierre dans le jardin d’Android sur le célèbre site Reddit dévoile de nombreux commentaires courroucés tels que les plus populaires : « Google prend-il encore la peine de tester ses logiciels ? » ou « il semble que chaque mois réserve l’apparition d’un nouveau bug tueur de batterie ». A la veille de l’événement Google I/O, dont un des sujets principaux sera inévitablement la plateforme mobile, le géant américain doit indubitablement se ressaisir et plancher sur la qualité de son code s’il ne veut pas voir ses utilisateurs voler vers d’autres cieux plus cléments.