Un capteur pour espionner ses employés

Hitachi a dévoilé ce lundi le Human Big Data, un étrange capteur à porter tout au long de la journée, et qui permettrait à l’employeur de savoir si ses travailleurs sont heureux ou pas…

© AFP
© AFP

La pilule risque d’être difficile à avaler pour les employés des quelques entreprises qui choisiront d’adopter le capteur présenté ce lundi par Hitachi. Car loin des promesses d’Hitachi, de proposer un produit qui permet d’améliorer la condition du travailleur en calculant son niveau de “bonheur”, l’entreprise nipponne propose surtout un formidable outil d’analyse de la productivité aux multinationales, qui pourront exploiter les données récoltées par ce capteur pour organiser de vastes restructurations.

Si le fabricant affirme que les données resteront anonymes, et seront analysées de manière groupée, l’analyse des déplacements, du temps de travail, de socialisation et des interactions a de quoi donner des sueurs froides aux syndicalistes. Car si l’accessoire intègre un accéléromètre, capable d’analyser les déplacements de l’employé, et de déduire de ces données si celui-ci est heureux ou pas, le tracker d’Hitachi va beaucoup plus loin en enregistrant les conversations entre les différents employés, en analysant ses déplacements et en calculant combien de temps chaque employé passe devant son ordinateur, assis, debout à discuter avec des collègues ou en pause-cigarettes.

S’il est difficile de prévoir le succès que connaîtra le capteur d’Hitachi, et de saisir son fonctionnement sans l’avoir testé soi-même, il semblerait que le Big Data ait un avenir prometteur devant lui au sein des entreprises…

Lancement prévu au Japon, en avril prochain.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.