Malgré ses difficultés financières, Sony s’entête à alimenter sa gamme la moins onéreuse avec un dispositif, certes, intéressant mais dépourvu de valeur ajoutée.

sony-xperia-e4

Disponible dans quelques jours sous Lollipop, le Xperia E4 sera un des rares smartphones de moins de 100 euros dotés d’un écran de cinq pouces. L’objet, distribué en Belgique par Mobistar, comprend une bonne partie des ajouts logiciels du fabricant asiatique dont le mode Stamina, autorisant deux jours d’autonomie en utilisation normale, et quelques agréments photographiques. La nouveauté, téléchargeable également sur les autres modèles Xperia à partir d’aujourd’hui, se nomme PartyShare. Il s’agit d’une application qui envoie de la musique sur d’autres téléphones via le Wi-Fi Direct et qui se comporte comme le mode fête de Google+ en partageant entre les invités les clichés capturés pendant un événement.

Au prix de 99 euros, la liste des caractéristiques reste mince: le processeur MediaTek 1,3 GHz cohabite avec 1 Go de RAM et 8 Go de stockage, épaulés éventuellement par une carte microSD. 5 mégapixels à l’arrière, 2 à l’avant et une batterie conséquente de 2.300 mAh. Plus surprenantes: les absences de 4G et de puce NFC.