Un spécialiste en sécurité informatique a repéré un nouveau malware qui prend la forme d’une vidéo pornographique partagées sur les murs des membres du réseau social Facebook.

© AFP
© AFP

Depuis quelques jours, une vidéo circulant sur Facebook aurait contaminé plus de 110.000 comptes avec un malware qui permettrait à ses auteurs de prendre le contrôle de l’ordinateur de leurs victimes.

Prenant la forme d’une vidéo pornographique, qui se propage d’un compte à l’autre par un système de tag automatique des amis, le malware s’installe par le biais d’une simple notification qui apparaît quelques secondes après le démarrage de la vidéo, et qui demande à l’utilisateur de mettre à jour le lecteur Flash. Une fois le virus installé, les pirates peuvent prendre le contrôle de l’ordinateur de leur victime, et récupérer mots de passe et identifiants.

Au total, plus de 110.000 comptes Facebook auraient déjà été infectés grâce à la méthode de partage très efficace du virus.

S’il est difficile de mesurer l’étendue des dégâts, Facebook a déjà indiqué qu’il faisait tout son possible pour bloquer le malware et l’empêcher de poursuivre son déploiement. En attendant, mieux vaut éviter de cliquer sur toute vidéo suspecte…