Arrivé en Belgique à la mi-septembre, Netflix a déjà fait couler beaucoup d’encre dans les médias belges. Apprécié pour son interface conviviale, le service peine pourtant à convaincre. Trois mois après son lancement, il est l’heure de faire le point sur l’offre de Netflix.

© AFP
© AFP

Disponible depuis la mi-septembre en Belgique, le service de streaming de vidéos en illimité de Netflix a reçu un accueil chaleureux de la part des utilisateurs. Malgré une offre de films et de séries limitée au lancement, le service de VOD était parvenu à nous séduire avec une interface conviviale, une grande simplicité d’utilisation et surtout une prise en main immédiate. Notre guide d’utilisation.

Après trois mois de bons et loyaux services, Netflix peine néanmoins à convaincre sur le continent européen. Selon les derniers échos, le service de streaming ne serait pas parvenu à atteindre ses objectifs. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Netflix dépense aujourd’hui sans compter pour développer son offre exclusive, avec des séries événements comme Marco Pollo.

Les atouts

– Un vaste catalogue de films d’animation : on ne s’y attendait pas forcément. Pourtant, dans la pratique, on constate que le catalogue de films et séries de Netflix recèle de longs métrages d’animation et de séries télévisées destinées aux 4-12 ans. Entre les longs-métrages de Disney, les films d’animations de Dreamworks et les séries basées sur des licences très fortes comme Les Lapins Crétins, nos chères petites têtes blondes n’ont que l’embarras du choix. Et cela tombe bien, car avec un abonnement de base qui démarre à 7,99€, une interface très simple d’utilisation et un système qui permet de relancer automatiquement le prochain épisode aussitôt qu’un programme se termine, Netflix est incontestablement un produit qui convient aux familles nombreuses.

– Si l’interface de Netflix n’a pas évolué depuis le lancement en Belgique, difficile de ne pas continuer à en faire l’éloge. Que ce soit sur son smartphone, sa tablette, sa console ou sa Smart TV, l’utilisateur navigue avec une facilité déconcertante à travers les différentes rubriques et sélectionne le programme de son choix. Notre seul regret : qu’il soit toujours impossible de naviguer à travers tout le catalogue de films et de séries du service…

– Un excellent rapport qualité / prix. Soyons franc, pour 7,99€ par mois, vous trouverez difficilement une meilleure offre légale sur le marché. Certes, le catalogue de films de Netflix est loin d’être irréprochable en Belgique, mais il est néanmoins possible d’y retrouver quelques perles, comme la série Fargo par exemple, et quelques nouveautés également du côté des films, qui justifient presque à elles seules le coût de l’abonnement.

Les défauts :

– Carton rouge en revanche pour le manque de nouveautés véritablement marquantes. Certes, le service propose de nombreuses nouvelles séries et films, mais la plupart sont des longs-métrages qui datent d’il y a plus de 10 ans, et qui n’ont pas forcément fait beaucoup de bruit lors de leur sortie, et du côté des séries, Netflix semble prendre un malin plaisir à élargir artificiellement son portfolio avec des vieilleries comme Nord et Sud, les Power Rangers ou encore Stargate.

– Globalement, les séries restent également à la traîne. La plupart des nouveaux shows ne sont pas encore disponibles, des séries comme Walking Dead se composent toujours de 3 saisons (alors que la cinquième saison est en cours de diffusion aux Etats-Unis), et surtout, certaines exclusivités de Netflix, comme House of Cards, sont “bloquées” en raison d’accords de distribution sur le territoire belge.

– Enfin, il y a bien sûr la question des sous-titres. Certes, la V.O. est souvent au rendez-vous, mais l’utilisateur est trop souvent contraint de se contenter de sous-titres en français. Dans un pays comme la Belgique, où vivent de nombreux expatriés et où les familles multiculturelles se comptent par dizaines de milliers, il est tout de même dommage de constater qu’il ne soit pas possible de choisir parmi une vaste sélection de sous-titres (anglais, français, néerlandais, allemand) peu importe la zone du pays où l’on se trouve…

12 Commentaires

  1. Très bon résumé même si je ne suis pas d’accord sur tout. Il est vrai que le catalogue des films s’étoffe à un rythme assez lent depuis le mois de septembre. En plus de Nord et Sud, Power Ranger, Stargate, on peut aussi bien trouver le loup de wall street, Riddick (2014), Albator (2014) et prochainement sur Betv, Inception, la trilogie Matrix et un ensemble de films cultes. Certes ils ne sont pas des plus récent mais la qualité et souvent (je confirme pas toujours) au rendez-vous.

    Pour les séries, il est vrai que les sous titres sont en français sauf si on prend la peine de changer les paramètres dans le menu utilisateur pour le néerlandais ou l’anglais. Cela permet d’avoir les sous-titres dans la deuxième langue nationale . Pour l’allemand je ne peut pas confirmer.

    Celà permet aussi pour les bilingues d’avoir un accès à un catalogue beaucoup plus important et voir par exemple les 3emes saisons de once upon a time, Dawton Abbey et prochainement House of cards 3 le jour de son lancement http://www.netflix-belgique.com/house-of-cards-3-arrive-en-fevrier-sur-netflix/ .

    Le vrai problème reste comme vous l’avez évoqué le blocage des droits pour la diffusion des séries en français et apparement ça ne devrait pas changer à court terme.

    Dernier point, l’ensemble du catalogue peut être vu en fonction du support mais il serait idéal d’avoir dans le futur cette possibilité pour tous les appareils

  2. Tu m’étonnes… Étant donné qu’ils appliquent la loi Française qui fait que les diffuseurs doivent attendre un temps après la diffusion en salle, leur catalogue est trop vieux…
    A force de mettre des batons dans les roues par corporatisme ou moraline, faut pas s’étonner que des entreprises n’ont pas les résultats prévus alors qu’elles fonctionnent à merveille ailleurs…

  3. Si vous voulez un catalgue digne de ce nom, il faut passer à la version US de netflix (vraiment pas compliqué à faire… cherchez sur le net, vous verrez). Mais par contre sur le Netflix US, pas de VF et pas de sous-titres FR!

    • Un bon truc c’est de passer a la version Canadienne de Netflix. Comme ça vous aurez un plus grand catalogue de films/series, mais aussi audio en VF et sous-titres français.

      • Ca serait idéal mais contrairement à l’idée reçue la version française ou même les sous-titres sont des exception pour Netflix Canada. Autant aller directement vers Netflix US.

  4. Moi ce qui me chagrine c’est qu’il n’y a aucun catalogue de disponible sur le site donc en gros on nous demande de payer un abo sans savoir ce qu’il y a dedans.
    Rien que pour cela jamais je n’utiliserai Netflix !

  5. Sauf que netflix propose le premier mois gratuit pour se faire une idée du catalogue Leo, sans piège, il suffit de couper l’abonnement immédiatement après l’inscription.

  6. Comme déjà dis netflix et concurrence sont bridées par les lois protectionnistes
    Car si demain ils pouvaient ouvrir leurs catalogues complets les chaînes tv auront disparues en 5 ans et ont sera privé de Joséphine ou Julie …Derrick lui a déjà disparu j en serais tout triste mdrr

    Car netflix propose la même chose que rtl rtbf and co sans pubs et qd je veux
    A titre Perso j allume mon décodeur pour le journal rtbf nat géo et apparentes et a 20h je pioche ds netflix ça fait des mois que j ai plus regarder un film sur tv classique

Comments are closed.