Sony et Google lancent la SmartWatch 3 et le support GPS sous Android Wear

Une mise à jour de la plateforme pour l’informatique à porter rend les montres connectées plus autonomes vis-à-vis de la géolocalisation. Le dispositif mis au point par le géant japonais est justement compatible.

sony-smartwatch3

Le SmartWatch 3 de Sony est la première à disposer d’un capteur GPS fonctionnel sous Android Wear. Elle devra pas compter sur un smartphone relié en Bluetooth pour enregistrer sa position, ce qui apporte un confort supplémentaire bienvenu auprès des sportifs et des promeneurs qui souhaitent enregistrer leurs parcours.

Cette montre, étanche, est disponible aujourd’hui aux Etats-Unis chez l’opérateur Verizon et avant la fin du mois sur le Play Store. Elle devrait trouver sa voie dans les boutiques belges également dans quelques jours (début novembre selon Sony Belgique) au prix conseillé de 229 euros. Le fabricant indique l’arrivée du Smartbank Talk, le bracelet suiveur d’activités doté d’un écran à encre électronique, dans le même espace temporel pour 159 euros.

La première mise à jour majeure d’Android Wear, qui introduit par ailleurs le support des puces GPS et le stockage de fichiers musicaux à lire sur un casque Bluetooth, sera également diffusée sur les Moto 360 de Motorola, Gear Live de Samsung et G Watch de LG dans les jours qui viennent.

LG profite de cette annonce pour glisser le débarquement de sa montre ronde G Watch R en Belgique aux alentours du congé de Toussaint pour 269 euros.