La startup belge Tevizz stoppe les frais

Malgré des débuts prometteurs, la startup Bruxelloise Tevizz n’est à priori pas parvenue à séduire les investisseurs lors de son second tour de table. En faillite, elle devrait déposer le bilan avant la fin de l’année.

© Tevizz
© Tevizz

Nous vous avions parlé plusieurs fois l’année passée de Tevizz, une jeune startup bruxelloise, qui était parvenue à lever plus de 600.000 euros quelques mois seulement après sa création. Fruit de la collaboration d’une poignée de passionnés et du laboratoire d’intelligence artificielle de l’ULB, Tevizz proposait une solution innovante d’analyse d’audience télévisée. Elle était parvenue à convaincre plusieurs médias, dont RTL et employait au total une dizaine de personnes.

La petite entreprise visait par ailleurs une seconde levée de fonds cette année, d’environ 1,5 million d’euros, pour développer ses activités. Le manque de clients potentiels sur le marché belge aurait précipité la chute de l’entreprise, qui, selon nos confrères de Trends, affichait une perte de 300.000 euros cette année. En faillite, Tevizz devrait donc fermer boutique avant la fin de l’année.