Winamp passe sous pavillon belge

Ancêtre des lecteurs multimédias, Winamp cherchait depuis plusieurs mois un repreneur. C’est finalement la startup belge Radionomy, originaire de Bruxelles, qui a décidé d’en faire l’acquisition, pour un montant inconnu.

Winamp était un lecteur multimédia emblématique au cours des années 90.
Winamp était un lecteur multimédia emblématique au cours des années 90.

Fondée en 2007 à Bruxelles, la startup Radionomy est rapidement devenue un acteur majeur sur la scène de la webradio. Contrairement à Spotify ou Deezer, la startup belge a choisi de miser sur sa communauté pour construire sa réputation, en permettant à tout un chacun d’animer sa propre webradio.

Depuis hier, la startup belge fait parler d’elle sur tout le web. En cause? Elle aurait fait l’acquisition de Winamp, l’ancêtre des lecteurs multimédias, devenu presque obsolète depuis l’apparition des services de streaming musical, d’iTunes et de programmes plus sophistiqués comme VLC ou Windows Media Player.

Très populaire au début des années 2000, Winamp permettait aux utilisateurs de gérer leur bibliothèque numérique de fichiers MP3 et de lire les morceaux à travers une interface au design rétro.

Malheureusement, le service qui avait été racheté par AOL n’a que très peu évolué au fil des années, au point de devenir pratiquement obsolète.

S’il est difficile de dire pour le moment ce que Radionomy pourrait bien faire de Winamp, il semblerait que le rachat du service ait au moins offert un joli coup de buzz et une excellente visibilité sur le Web à la startup belge, qui n’a pas encore officialisé le rachat.

Se refusant à tout commentaire, l’entreprise bruxelloise finaliserait le rachat de Winamp d’ici ce vendredi, selon Techcrunch. Outre Winamp, Radionomy aurait également mis la main sur Shoutcast, une marque liée à Winamp et auparavant entre les mains d’AOL.

On en parle sur le forum.