Le fabricant chinois propose deux appareils destinés aux hôpitaux et propulsés par la plateforme mobile de Google. Le combat contre les virus est plus que jamais d’actualité.

mitac-miocare-tablets
Une tablette MioCARE A335

Sous la marque MioCARE, Mitac lance les tablettes A335 de 5,88 pouces et L135 de 10,1 pouces. Leur particularité réside dans un boîtier et des fonctions logicielles spécifiquement conçus pour le monde de la santé. Des capteurs de code-barres, RFID et NFC sont intégrés ainsi qu’un objectif photo capable de scanner des documents. Une connectivité Wi-Fi, GPS et 3G permet de déterminer un territoire d’activité et, bien entendu, d’autoriser un échange immédiat de données sur les patients et les mouvements habituels d’un établissement sanitaire.

Le premier modèle est axé autour d’une mobilité exemplaire avec un format compact, une station de recharge et une autonomie accrue. La seconde est certifiée IP67 (chocs et étanchéité) et dispose d’une batterie échangeable à chaud. Les tablettes sont identifiées par une carte à puce et peuvent être désactivées à distance.

L’initiative accroît le caractère stable et sécurisé d’Android puisque le système d’exploitation entre dans un monde où la faille logicielle est intolérable. Les appareils MioCARE seront disponibles avant l’été 2014.

On en parle sur le forum