Facebook est à nouveau disponible

Facebook a été confronté à une importante panne lundi après-midi. Après plusieurs heures d’accessibilité limitée, le réseau social est désormais à nouveau accessible à tous.

Capture d’écran (84)

La panne a débuté vers 13h et a touché l’ensemble du réseau. Les membres du réseau social étaient incapables de poster de nouveaux messages, liens ou photos, voire même d’organiser de nouveaux événements avec leurs amis. Vers 16h, la situation était partiellement résolue.

Si les pannes de ce type affectent régulièrement Google et Twitter, le réseau social de Mark Zuckerberg a relativement rarement été victime de soucis techniques.

Selon les médias américains, la panne du réseau social était globale, et aurait affecté un grand nombre de fonctionnalités du site, empêchant les membres de poster de nouveaux statuts, images et même de réagir sur certains statuts.

Des travaux de maintenance qui auraient mal tourné

Le “bug” qui a provoqué la panne générale du réseau, était visiblement la conséquence d’une mauvaise opération au niveau des serveurs. Dans son communiqué de presse, Facebook évoque des “travaux de maintenance du réseau” qui auraient provoqué un “problème”.

Un peu plus de six heures après la coupure, le réseau social était à nouveau parfaitement fonctionnel. La panne qui a affecté Facebook restera cependant parmi les plus grosses pannes enregistrées sur Internet. “Facebook est tellement imbriqué dans la vie quotidienne de presque tous les internautes qu’une panne de service exerce aujourd’hui un impact considérable sur des millions de personnes, voire des milliards. L’absence de mise à jour des derniers développements de la vie des amis et des connaissances constitue un sérieux handicap pour quiconque fait appel aux moyens de communication à la fois rapides et simples fournis par Facebook” explique Michael Allen, le directeur APM de Compuware.

D’autres sites affectés

Si Facebook a été durement touché par la panne, d’autres sites ont également été confrontés à quelques petits soucis techniques. “Au moins 3 587 autres domaines ont été impactés par la panne” souligne Michael Allen. Parmi ceux-ci, plusieurs plates-formes utilisant les services du réseau social mais également des sites Internet ayant intégré des boutons tels que le “J’aime” qui permet de suivre les activités d’une page sur le réseau social. “Toute entreprise ou organisation qui a constaté ou constate des erreurs ou des ralentissements avec son propre site ou application cette après-midi devrait vérifier s’ils ne reposent pas sur des services Facebook avant de sonner le ‘branle-bas de combat’, car Facebook est peut-être l’origine du problème.”


On en parle sur le forum.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.