L’Europe enquête sur les pratiques anti-compétitives de Google dans le mobile

Selon le Financial Times, l’Europe a lancé une vaste enquête visant à déterminer si Google fait usage de pratiques anti-compétitives dans le secteur mobile.

© AFP
© AFP

A la demande de Microsoft et Nokia, l’Europe a concédé lancer une vaste enquête sur les supposées pratiques anti-compétitives de Google. Les deux partenaires estiment que Google utilise sa position dominante pour freiner la concurrence. Ils accusent notamment Google de pousser les opérateurs à retarder la commercialisation de terminaux de firmes rivales pour imposer son OS.

L’Europe étudiera également l’intégration par défaut des services de Google sur certains terminaux Android. Depuis des années déjà, Google est supposé exiger de ses partenaires d’intégrer la suite logicielle complète de la firme de Mountain View. Des affirmations que Google réfute et qui pourraient, si elles viennent à se confirmer, porter préjudice au système d’exploitation, à l’heure où la résistance s’organise…

On en parle sur le forum.