Selon Business Insider, Spotify préparerait actuellement le lancement d’un nouveau service de vidéo à la demande. L’entreprise suédoise souhaiterait élargir son offre en proposant des abonnements mensuels permettant aux utilisateurs de regarder films et séries télévisées en illimité.

© Spotify

Après la musique, Spotify partira-t-il à la conquête de la vidéo? Selon Business Insider, qui cite des sources proches du dossier,  Spotify préparerait actuellement sa reconversion en développant un nouveau service de vidéo à la demande.

A l’inverse de la majorité des acteurs du marché, Spotify miserait néanmoins sur une formule d’abonnement mensuel qui permettrait à l’utilisateur de visionner autant de films et séries qu’il le souhaite. En réalité, la firme suédoise reprendrait précisément le même concept qu’elle avait introduit avec son service de streaming musical et l’appliquerait à la vidéo.

Pour l’heure, pas encore de précisions sur l’offre de Spotify. Néanmoins, Business Insider explique que le service mise sur une programmation partiellement exclusive pour attirer des clients. Le service serait actuellement en train de chercher de nouveaux partenaires pour développer et financer du contenu exclusif, qui permettrait à l’entreprise de se différencier de la concurrence. Une formule qui a déjà fait ses preuves sur les chaines du câble aux Etats-Unis, et qui commence à faire des émules sur Internet avec Netflix et son House of Cards, et Amazon et son Zombieland.

Très populaire auprès des jeunes, la marque “Spotify” s’est petit à petit imposée comme un service de streaming de référence en Europe, comptant aujourd’hui plus de 6 millions d’abonnés payants et 24 millions d’utilisateurs. La startup suédoise a également effectué plusieurs levées de fonds qui lui ont permis de rallier de précieux investisseurs. Évaluée à 3 milliards de dollars en bourse, Spotify fait partie des startups européennes les plus en vogue aux Etats-Unis. Outre Coca-Cola, plusieurs acteurs majeurs de l’industrie ont injecté des dizaines de millions de dollars dans l’entreprise.

On en parle sur le forum.