La Commission générale de terminologie et de néologie française s’empare d’un phénomène de plus en plus populaire au sein des entreprises, qui consiste à permettre à ses employés d’utiliser leur propre smartphone dans le cadre de leur travail.

© AFP

Le BYOD est devenu un véritable phénomène de mode au sein des entreprises, et même de certaines multinationales, qui tolèrent pour la plupart l’utilisation de plusieurs types de smartphones au sein d’une seule et même entreprise. Si le BYOD représente un risque évident au niveau de la sécurité informatique, le système a également ses avantages, notamment au niveau de la satisfaction des employés. Bien encadré, il peut même s’avérer aussi efficace qu’une interface unifiée.

En Europe, le BYOD commence petit à petit à faire des émules. Toujours à l’affut des néologismes, la Commission générale de terminologie et de néologie française s’est emparée du phénomène et propose aujourd’hui un acronyme francophone : “AVEC”, pour “apportez votre équipement personnel de communication“.

Tout comme elle l’avait fait avant pour la Webcam (cybercaméra) ou le smartphone (ordiphone), la Commission propose une traduction quasi-littérale du terme anglophone, qui comme ses prédécesseurs, ne sera sans doute jamais utilisée par la majorité.

Pensez-vous qu’il faut impérativement traduire chaque néologisme anglophone dans la langue de Molière? Discutez-en sur le forum.