RIM à l’aube d’une révolution avec BlackBerry 10?

BlackBerry 10, c’est le nom du nouveau visage de RIM, la firme canadienne derrière cette marque de smartphones qui a connu un gros succès au début des années 2000 avant d’être dépassée par l’arrivée des écrans tactiles. Le Jam Americas de San José a été l’occasion de découvrir quel avenir RIM réserve à son système d’exploitation.

L'OS a fait des pas de géant.

Est-il encore temps pour le changement?

RIM pourra-t-il redevenir l’un des principaux acteurs du marché des smartphones malgré le retard accumulé? Ce n’est une surprise pour personne, l’entreprise canadienne utilise son ultime joker avec BlackBerry 10. Ca passe ou ça casse. Mené par un Thorstein Heins qui n’a visiblement pas peur des challenges, RIM se doit de convaincre.

Pour retrouver la voie du succès, RIM a opté pour un OS beaucoup plus moderne qui devrait lui permettre de gonfler son App World avec quantité d’applications et de jeux. Le fabricant prévoit plusieurs types de smartphones, dont les inévitables modèles avec claviers mais également de larges écrans tactiles dans la veine du Galaxy S3 et du Lumia 800. Mais n’est-il pas un peu tard pour jouer le tout pour le tout? Avec le lancement de l’iPhone 5, du Galaxy S3, du Lumia 920, avec le succès de Windows Phone, le lancement imminent de Windows 8, et l’effacement progressif de BlackBerry, beaucoup pensent que RIM a déjà perdu toutes ses chances de revenir dans le jeu. Le retard est en effet énorme, tant au niveau de la popularité de l’OS, que du contenu de l’App World ou des terminaux tactiles. Pour réussir son retour, RIM devra faire très forte impression.

Quelques arguments à faire valoir

RIM a beau ne plus avoir la popularité dont il pouvait disposer il y a quelques années, le fabricant n’en garde pas moins certains atouts majeurs. Tout d’abord, sa messagerie BlackBerry, gratuite, qui demeure l’un des gros arguments de vente du fabricant canadien, sera toujours de la partie avec BlackBerry 10. Ensuite, l’OS garde une certaine popularité dans les pays anglo-saxons, en particulier au Royaume-Uni où environ 30% des possesseurs de smartphones utilisent un BlackBerry. Enfin, RIM jouera certainement la carte de la modernisation de ses services, une stratégie qui parvient souvent à susciter le buzz sur le net.

Une modernisation de l’OS poussée

Par rapport aux anciennes versions de BlackBerry, BlackBerry 10 apporte un nombre non négligeable de nouveautés majeures. Outre un App World beaucoup plus complet, qui devrait bénéficier du soutien d’une vaste communauté de développeurs – RIM s’est offert les services des meilleurs – de nombreuses plus petites fonctionnalités rendront l’OS beaucoup plus agréable à utiliser. Parmi les plus récemment dévoilées, “Flow”. Avec BlackBerry 10, l’objectif de RIM est de proposer un OS qui offre une fluidité à toute épreuve, et donc beaucoup plus rapide. En théorie, il sera possible de passer d’une application à l’autre très simplement, sans que les temps de chargement ne se fassent ressentir. Pensé également pour les professionnels, BlackBerry 10 disposera d’un système – BlackBerry Balance – permettant de garantir une sécurité des données tout en permettant de séparer les applications professionnelles des applications privées. Enterprises Service 10 permettra pour sa part de gérer plusieurs appareils sous BlackBerry, iOS ou Android à partir d’une seule console. Enfin, c’est également au niveau du développement que BlackBerry a fait de gros efforts. Les SDK et kits proposés aux développeurs offrent le support de nombreux langages et permettent surtout de développer plus rapidement et plus efficacement des applications.

Une autre fuite a permis de découvrir certains visuels de BlackBerry 10...

Deux gammes de terminaux

Pour l’heure, seuls les prototypes Dev Alpha A et B ont été présentés. Ceux-ci sont destinés aux développeurs. Difficile donc de dire à quoi ressembleront les terminaux BlackBerry 10. Néanmoins, plusieurs fuites de médias ont permis de découvrir que deux gammes de produits devraient être proposés : des smartphones entièrement tactiles à écran large et d’autres plus traditionnels, également tactiles, mais disposant de claviers physiques.

Trois terminaux seraient prévus pour début 2013. Le BlackBerry Aristo tout d’abord, disposerait d’un écran de 4,65″, d’un processeur quad-core d’1,5 Ghz, de 2 Go de RAM, de 16 Go de mémoire, d’un port microSD, de la 4G, de la NFC et d’une batterie de 2800 mAh. Il s’agit très clairement du haut de gamme, capable de rivaliser avec le Galaxy S3, le Lumia 920 ou même l’iPhone 5 sans difficulté.

Côté milieu de gamme, le “London” devrait faire sensation avec son écran de 4,2″, son processeur OMAP 4, son 1Go de RAM, son support de la 4G/NFC, sa mémoire de 16 Go (extensible) et ses deux appareils photos (de 8 et 2 mégapixels). A condition qu’il ne soit pas vendu trop cher, le London pourrait s’avérer être un terminal offrant un excellent rapport qualité-prix, lui aussi capable de rivaliser avec de bons terminaux.

Enfin, le “Laguna” serait un terminal à mi-chemin entre le London et l’Aristo. Il disposerait lui aussi d’un écran tactile et serait prévu pour débarquer chez l’opérateur américain Verizon. Paradoxalement, aucun terminal à clavier physique n’a vu ses spécificités dévoilées au grand jour, ce qui pourrait indiquer que dans un premier temps, seuls les terminaux entièrement tactiles seront disponibles…

Avec un tel line-up RIM devrait être en mesure de surprendre, pour peu que les rumeurs qui entourent le lancement de BlackBerry 10 soient fondées. Visuellement, l’OS a beaucoup progressé, a gagné en fluidité et devrait bénéficier du savoir faire technique de RIM. Comme bien souvent cependant, ce sera aux consommateurs de décider si BlackBerry a encore un avenir ou non. Laborieux, le lancement de BlackBerry 10 pourrait tout autant signer le retour sur scène du géant que la disparition tragique de l’un des plus grands acteurs du marché des smartphones. Vu l’engouement des directeurs de la firme à chanter en direct sur “Keep on loving you” lors du Jam, on se dit que la passion, elle, est toujours bel et bien là.

On en parle sur le forum.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.