OpenStreetMap continue de rallier à sa cause de nouveaux partenaires. Le dernier en date n’est autre que Microsoft, qui dispose pourtant de son propre système : Bing Maps. Le géant américain aurait grassement financé OpenStreetMap et aurait récemment fourni de nombreuses données dans le but avoué de concurrencer Google Maps.

Face à Google Maps, Bing Maps fait encore pâle figure. Car si le service de Microsoft se développe plutôt bien comme moteur de recherche, il ne dispose toujours que de parts de marché infimes par rapport à Google Maps dans le secteur du mapping. C’est sans doute la raison qui a poussé Microsoft à investir massivement dans l’association OpenStreetMap, le “nouveau challenger” que la plupart des géants de l’informatique adoptent en ce moment pour ses services gratuits et les nombreuses mises à jour de données qu’il propose. Géré entièrement par la communauté, OpenStreetMap est avant tout une fondation qui vise la gratuité de ses services sur la base de collaborations.

En plus de plusieurs milliers de dollars, voire peut-être millions, Microsoft aurait fourni une quantité non-négligeable de données venant de Bing pour améliorer le service.Des informations qui, si elles se confirment, montreraient clairement l’ambition de Microsoft de lutter sur tous les plans avec son nouvel ennemi juré : Google.

On en parle sur le forum.

[ Source : SlashGear ]