BTJunkie baisse le rideau

Quinze jours après la fermeture par la justice américaine du site megaupload.com, le moteur de recherche global BTJunkie qui permet d’échanger des fichiers, a annoncé dans la nuit de dimanche à lundi sa fermeture volontaire sur la page d’accueil de son site.


Créé en 2005, BTJunkie était l’un des plus gros sites à rediriger vers des liens dits “BitTorrent”, permettant de télécharger toutes sortes de fichiers, légaux ou pas, grâce à un réseau décentralisé.
Le nombre des personnes utilisant ses services n’est pas connu. Les systèmes d’échanges de fichiers “BitTorrent” fonctionnent grâce au fait que l’internaute ayant téléchargé une information, un fichier, une série télévisée ou un logiciel sur son ordinateur devient lui-même un serveur informatique.
Le site le plus emblématique et le plus fréquenté utilisant des liens “BitTorrent” est The Pirate Bay, dont les trois fondateurs se sont vu refuser le 1er février leur dernière possibilité d’appel, auprès de la Cour suprême suédoise, de leur condamnation à des peines de prison ferme pour violation à grande échelle des droits d’auteur.
C’est la fin du chemin, mes amis. La décision n’a pas été facile à prendre mais nous avons décidé volontairement de fermer le rideau. Nous nous sommes battus pendant des années pour votre droit à échanger, mais il est temps de passer à autre chose“, indique BTJunkie sur sa page d’accueil.
Le 19 janvier, la justice américaine a fermé le site Megaupload, la “star” des sites de téléchargement et de streaming à travers le monde, qui se vantait de représenter à lui seul 4% du web et de rassembler chaque jour 50 millions d’utilisateurs. (D’après AFP)
On en parle sur le forum