Flambée de virus sur les mobiles équipés d’Android

Selon l’entreprise de télécoms américaine Juniper Networks, le nombre de virus informatiques s’attaquant aux smartphones et autres appareils équipés du système d’exploitation de Google a augmenté de manière exponentielle.

Alors que l’OS vient de renforcer sa position de leader sur le marché des smartphones, la société Juniper Networks trouble quelque peu la fête avec des chiffres peu réjouissants pour la marque au petit robot vert.

Ainsi, le nombre de nouveaux virus a été multiplié par près de cinq (+472%) depuis le mois de juillet sur Android, d’après cette étude de la firme US. Pour un peu plus de la moitié, ces programmes malveillants sont des logiciel-espion (ou”espiogiciel”, “spyware” en anglais), conçus pour dérober les informations personnelles des utilisateurs. Le reste est majoritairement constitué de programmes envoyant à l’insu des utilisateurs des messages depuis leurs téléphones portables vers des numéros payants facturés à prix d’or.
“La principale raison de cette épidémie de programmes malveillants est la différence d’approche entre Google et Apple quant à la gestion de leurs parcs d’applications”, explique Juniper. Le parc Android, s’il est bâti sur un modèle plus ouvert que l’App Store d’Apple, “manque d’une procédure de contrôle des applications” comme l’impose son concurrent, et “facilite ainsi le travail
des pirates informatiques”
, ajoute Juniper.

AFP