Ce mardi, Rue 89 affirmait qu’un groupe de hackers avait obtenu les numéros de téléphone personnels de l’ensemble des députés UMP. Nous avons récupéré ces données pour leur passer quelques coups de fil. Florilège !

« Allô ? Mme Alliot-Marie ?
–    Vous êtiez presque. Je suis son attaché de presse. Cela fait à peine 10 minutes que je viens de prendre son téléphone personnel. »

A dix minutes près nous aurions pu vous fournir une interview privée, l’ex-ministre française des affaires étrangères, rageant !

« Allô, Yves Jégo ?
–    Lui même, qui est à l’appareil ? Je ne vous ai pas dans mon répertoire. »

Un jeu d’enfant ! La crème de la droite française dans notre répertoire, il ne restait plus qu’à composer les numéros de téléphone pour obtenir des témoignages. Yves Jégo, ancien ministre de l’outre mer répond à nos question. Il n’est pas surpris. « Il a appris la nouvelle cette après midi ». Il moque les auteurs de cet acte en parlant de « petits hackers ». Il relativise le fait que son téléphone personnel soit disponible ainsi sur la toile. « Mis à part les journalistes, qui voudrait m’appeler ? Cet acte ne sert à rien, et n’apporte rien à personne. Il démontre juste que nous devons améliorer notre système de sécurité à l’UMP. ».

Nous avons joint Hervé Mariton, lui aussi ancien ministre. Il était à Londres. Il n’était pas au courant du fait que son numéro de téléphone était disponible à tous sur la toile. La surprise a été totale.

On a chopé le numéro de Hervé Mariton by lesoir

La plaisanterie qui n’est pas du goût de Christian Jacob. Il a porté plainte contre pour vol de données informatiques, ci dessous son interview :

On a chopé le numéro de Christian Jacob by lesoir

Nous avons bien essayé de joindre Jean François Copé, président du parti et le ministre des sports : David Douillet. Ils nous laisseront l’humble privilège d’écouter leur répondeur :

On a chopé le numéro de Copé by lesoir