Selon ZDNet, l’éditeur Adobe abandonnerait le développement de son célèbre plug-in Flash Player pour les navigateurs des systèmes d’exploitation mobiles. Et il se concentrerait plutôt sur Air et sur le HTML5.


Selon un communiqué que le magazine ZDnet US est parvenu à se procurer, voici ce qu’Adobe s’apprêterait à formuler :

« (…) Nous n’adapterons plus Flash Player sur les terminaux mobiles pour les nouveaux navigateurs, les nouvelles versions des systèmes d’exploitation ou les nouvelles configurations matérielles. Nos clients détenant une licence du code source seront en mesure de continuer à travailler sur leur propre implémentation. Nous continuerons à supporter les configurations actuelles pour Android et le Playbook avec des mises à jour de sécurité ou pour corriger des bugs critiques. (…)»

Pour rappel, Flash est disponible sur les terminaux Android, mais pas sur l’iPhone, qui n’a jamais accepté d’accueillir le plug-in. Ce dernier, très présent sur la toile (c’est un euphémisme), permet notamment de lire des vidéos en streaming sur le Web ou d’accéder à certains sites.

Désormais, l’éditeur américain entend se concentrer sur Air et le HTML 5. “Nos travaux futurs viseront à aider les développeurs Flash afin qu’ils proposent des applications natives avec Adobe Air pour tous les principaux app stores”, déclare Adobe.

D’après ZDNet, Adobe aurait pris cette décision sur base d’un problème majeur : la fragmentation du marché Android qui pèse lourdement sur les développements et les portages.

Cette annonce va faire mal à Android. Quid des nouveaux terminaux qui vont sortir dans les prochains mois ? L’absence de Flash pourrait être très préjudiciable et pénalisante, et ce, surtout pour les fabricants, qui ne manqueront pas de rappeler que leurs nouveautés à processeurs double-coeur auraient pu régler en partie les problèmes de performances et de consommation de Flash sur smartphones.

Adobe, de son côté, tente un énorme coup de poker en abandonnant son rôle central dans la guerre des formats. Qui plus est, l’éditeur US, qui subit une crise financière, vient  d’annoncer la suppression de 700 emplois.

5 Commentaires

  1. Bon amusement avec Air et HTML5 qui sera finalisé dans des années et qui met à genoux de gros processeur… Wouaw quelle (r)évolution.

  2. J’entends encore les critiques acerbes au sujet de l’iPhone n’incorporant pas le célèbre module d’Adobe. Une fois encore, Steve Jobs avait vu juste…

    • C’est dommage de parler de Jobs alors qu’il n’a fournis aucun effort pour le remplacement de Flash.

      Il y a bcp de personnes qui ont travaillé pour permettre aujourd’hui de remplacer le Flash par de l’HTML (le W3C, les développeurs de svg, javascript, canvas, webm, mozilla, webkit ou chrome, …).

      Apple n’a fait qu’attendre et “profiter” de leur travail, sans y injecter bcp d’argent en comparaison des avantages reçus.

Comments are closed.