Test : l’InMotion Air d’Altec Lansing

L’InMotion Air est une enceinte portative de qualité pour les mélomanes nomades. A condition de ne pas trop s’éloigner de la source émettrice et de délier les cordons de sa bourse.

Plus besoin de câbles avec l’inMotion Air. L’enceinte se synchronise en quelques secondes via bluetooth avec PC, Mac, smarthphone ou tablette et permet aisément de diffuser sa musique sans fil. Une fois reliés entre eux, les appareils peuvent être éloignés de maximum 10 mètres, à condition de ne pas avoir trop de (gros) murs dans le chemin. Le rayonnement du bluetooth est en effet facilement arrêté par les obstacles.

Et cela vaut également pour la clé bluetooth qui permet, selon le constructeur, de s’éloigner jusqu’à 100 mètres. Une distance fort théorique : l’enceinte se mettant à grésiller à partir d’une dizaine de mètres lors de notre test.

La batterie lithium permet de balader sa musique pendant maximum 6 heures, après une recharge complète de « plusieurs heures » (impossible de vous dire combien, il n’y a pas de témoin lumineux et le constructeur ne le spécifie pas).

L’inMotion Air offre une qualité sonore tout à fait respectable pour un appareil aussi compacte dès que que l’Expanded Sound Staeg (ESS), sorte de fonction « loudness » développé par le constructeur, est activée. Si le volume sonore produit est honorable, il ne faut pas non plus s’attendre à pouvoir sonoriser une soirée de plus de dix personnes.

Légère et design, l’inMotion, disponible en noir ou en gris, cache dans son dos une télécommande qui permet de gérer sa bibliothèque musicale à distance et une poignée confortable pour un trasport facile.

Les points positifs

Très simple d’utilisation
Bonne qualité sonore
Design et facile à transporter


Les points négatifs

Le prix
L’autonomie
La portée du bluetooth

Informations pratiques

inMotion Air IMW725 d’Altec Lansing

Prix : 179 euros

http://www.alteclansing.com/

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.