Le tribunal de La Haye a rendu son verdict : Samsung a violé des brevets revendiqués par Apple sur ses smartphones. Dès lors, les modèles Galaxy S et S II sont interdits à la vente en Europe. Néanmoins, les Galaxy Tab, elles, sont épargnées par le jugement.

Ultime rebondissement dans la guerre des brevets que se livrent Apple et Samsung en Europe ! Et c’est le fabricant coréen qui vient d’encaisser un fameux uppercut…
La sentence prononcée par le tribunal de La Haye va contrecarrer fortement la stratégie de conquête de Samsung sur le marché européen.

Concrètement, Samsung est sommé de retirer de la vente trois modèles de smartphones commercialisés dans 10 pays européens : Galaxy S et sa déclinaison S II, et le Ace, et cela à partir du 13 octobre prochain, date d’application de l’injonction, sauf si le constructeur coréen modifie ses technologies afin d’en retirer les parties de code revendiquées par Apple.

Le juge a notamment retenu son attention sur la manière de faire défiler les images ou encore la méthode de déverrouillage de l’écran tactile des smartphones (plutôt absurde d’autant que le brevet logiciel n’est pas reconnu en Europe mais là n’est pas le sujet). En revanche, aucune trace de contrefaçon n’a été relevée concernant la Galaxy Tab 10.1, également accusée par Cupertino d’enfreindre sa propriété intellectuelle. Comme on vous l’annonçait précédemment, Samsung pourra donc continuer à vendre son ardoise alors qu’elle est interdite de vente en Allemagne où une demande d’injonction locale est en cours.

Certes, le constructeur asiatique devrait faire appel de cette injonction afin de pas subir le retrait de ces smartphones à court terme. La guerre ne fait que commencer…

Source : http://www.itespresso.fr/brevets-apple-assomme-samsung-en-europe-45290.html