Google lache les billets pour éviter le procès

Google a consenti mercredi à un des plus importants accords jamais atteints aux Etats-Unis avec le versement de 500 millions de dollars aux autorités américaines, qui le poursuivaient pour avoir accepté de promouvoir des médicaments illégaux.

Le moteur de recherche a plus précisément diffusé “des publicités de pharmacies en ligne basées au Canada ciblant les consommateurs américains et important illégalement des médicaments nécessitant des prescriptions aux Etats-Unis”, selon le ministère de la Justice (DoJ). Google a reconnu sa responsabilité.“Nous avons interdit la promotion de médicaments sous ordonnance aux Etats-Unis par des compagnies pharmaceutiques canadiennes il y a déjà un moment”, a indiqué un porte-parole du groupe dans un courriel à l’AFP. “Mais il est évident avec le recul que nous n’aurions pas dû accepter ces publicités sur Google dès le départ”, a-t-il ajouté.

La somme que le groupe a accepté de verser correspond au remboursement de l’argent récolté par Google grâce aux recettes de ces publicités et par les compagnies pharmaceutiques canadiennes à la suite de la vente de leurs produits aux Etats-Unis, précise le DoJ. Le groupe écarte ainsi les risques de poursuites judiciaires.

(afp)

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.