Après les déboires de ces derniers temps, Sony a annoncé le “rétablissement progressif” de son service de jeux en ligne Playstation Network.

A la suite d’une attaque informatique sur le centre de données de l’entreprise situé à San Diego, Sony avait fermé “le réseau PlayStation et les services Qriocity le 20 avril afin de mener une enquête et d’améliorer la sécurité de son réseau”, rappelle le communiqué. “Sony va commencer ce jour une restauration progressive par région du réseau PlayStation Network et des services Qriocity”, indique le communiqué.

Ce processus de rétablissement se fera “pays par pays en commençant par les Amériques, l’Europe, l’Australie, la Nouvelle Zélande et le Moyen-Orient“, précise-t-il. “La phase de rétablissement va comprendre le retour à la normale de presque tous les jeux de Sony Online Entertainment (SOE), de presque tous ses forums et sites de jeux, et de nouvelles fonctionnalités qui demandent aux joueurs de réinitialiser leurs mots de passe”, écrit Sony dans un second communiqué. La restauration progressive du service au Japon et dans d’autres pays et régions d’Asie sera annoncée ultérieurement, poursuit Sony, qui s’attend à avoir tous ces services pleinement rétablis d’ici la fin mai.

“Des améliorations considérables dans la sécurité des données”

Le système SOE (24 millions de comptes dans le monde) a été attaqué les 16 et 17 avril, tandis que le PSN (77 millions d’inscrits) a été piraté entre les 17 et 19 avril. Parmi les informations piratées pourraient figurer les noms, adresse, date de naissance, sexe, numéro de téléphone, identifiant et mot de passe des internautes. Sony n’exclut pas que des coordonnées bancaires aient interceptées, y compris le numéro de compte, le nom du client et du titulaire du compte, ainsi que l’adresse du client.

“En travaillant étroitement avec des sociétés de sécurité extérieures et respectées, le groupe a mis en place des mesures de sécurité supplémentaires qui renforcent les barrages contre les activités non autorisées, et fournissent aux utilisateurs une meilleure protection de leurs données personnelles”, détaille Sony.

Le groupe revendique “des améliorations considérables dans la sécurité des données, y compris l’ajout et la mise à jour de technologies de sécurité avancées, de nouveaux logiciels de contrôle, des tests de vulnérabilité du réseau, et des niveaux renforcés de cryptage et de pare-feux”.

(avec afp)