Les suggestions indésirables de Google

Google a récemment été condamné par un juge italien pour des associations parfois douteuses via son service “suggest”, peut-on lire sur divers sites spécialisés.

Il était poursuivi par un entrepreneur transalpin, pour avoir suggéré l’association des mots “escroc” (“truffatore”) et “escroquerie” (“truffa”) au nom de celui-ci via la fonction qui propose à l’internaute qui effectue une recherche, une liste de mots potentiellement pertinents.

L’entrepreneur s’est senti d’autant plus embarrassé de voir son nom crédité de telles associations qu’il est connu comme entrepreneur et fournisseur de services éducatifs dans le domaine des finances personnelles.

Le tribunal de Milan a reconnu en appel le caractère diffamatoire de ces suggestions automatiques et a demandé à Google de retirer au plus vite ces associations.

sources : www.zdnet.fr; www.clubic.com; www.begeek.fr; www.zdnet.fr)

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.