Jaimelinfo parie sur le "crowdfunding"

Le phénomène du « crowdfunding » (financement par la foule), très à la mode dans toute une série de domaines, fait des émules dans la presse française. Lancé ce lundi, Jaimelinfo.fr, une plateforme francophone, va permettre aux internautes de financer les sites d’informations et/ou directement des reportages précis. “Le but n’est pas tant de les aider à subvenir à leurs besoins qu’à se développer et lancer de nouveaux projets”, précise Laurent Mauriac, président de l’association J’aime l’info, dans un communiqué.

A l’heure actuelle, 77 sites et blogs, gratuits ou payants, sont référencés sur la plateforme, mais très vite, Jaimelinfo espère en réunir près de 100. “C’est à chaque site de décider de proposer ou non des projets”, est-il précisé sur le site. Ainsi, Rue89 propose par exemple de soutenir une enquête sur “Le logement, symptome de la crise et des fractures sociales”. Le budget d’une telle enquête, estimé à 5000 euros est détaillé et l’appel à contribution durera 4 semaines. Lundi, près de 20 projets étaient déjà proposés sur la plateforme.

“Il y avait une demande des lecteurs qui était: Comment peut-on vous soutenir autrement qu’en
lisant et en commentant ?”
, a expliqué Laurent Mauriac à l’afp. Les dons (minimum 3 euros) peuvent être ponctuels ou mensuels. Enfin, 10% de chaque don est prélevé pour financer le coût de fonctionnement de Jaimelinfo. “C’est un projet complètement expérimental. Il n’y a pas d’équivalent à l’étranger”, a reconnu le président de l’association, assurant: “Ce qui est très important, c’est que les sites partenaires soient actifs dans la promotion de Jaimelinfo auprès de leurs lecteurs”.

_
Suivez Geeko sur Facebook, Youtube et Instagram pour ne rien rater de l'actu, des tests et bons plans.