Facebook est actuellement en discussion avec Robert Gibbs, l’ancien porte-parole de Barack Obama, dont le réseau social sur internet pourrait vouloir s’allouer les services, rapporte le New York Times lundi.

Le quotidien, qui cite des “personnes tenues au courant des négociations”, explique que Facebook souhaite que Gibbs occupe un poste important au sein de son département communication. Robert Gibbs, qui va fêter ses 40 ans mardi, a démissionné de son poste à la Maison Blanche en février afin de travailler à la préparation de la prochaine campagne en vue d’une réélection de Barack Obama en 2012 pour un second mandat. Il a été remplacé par l’ancien journaliste Jay Carney.

Selon le New York Times, les discussions entre Facebook et M. Gibbs “n’en sont qu’à leurs débuts (…) et pourraient encore échouer”. “Aucune offre formelle ne lui été faite”, ajoute le journal. Son salaire pourrait se monter à plusieurs millions de dollars, souligne le Times. S’il était engagé, Robert Gibbs travaillerait sous la responsabilité d’Elliot Schrage, chargé de la communication et du marketing au sein de Facebook, et il s’occuperait de la communication en direction des médias, des investisseurs et du monde politique, rapporte encore le New York Times.

(afp)