Sur le site du New York Times, à compter du 28 mars, tout internaute pourra consulter 20 articles en accès gratuit chaque mois. Au delà, il se verra proposer trois formules d’abonnement: soit 15 dollars par mois pour l’accès au site internet sur ordinateur et sur téléphone portable, soit 20 dollars pour l’accès au site sur ordinateur et sur tablette, soit 35 dollars pour l’accès sur tout support numérique.

Cette formule payante était testée dès jeudi sur le marché canadien, “pour ajuster le service à la clientèle avant le lancement global”.

Les abonnés à l’édition papier du quotidien et du International Herald Tribune n’auront pas besoin de payer de supplément pour les éditions numériques. Par ailleurs l’accès aux articles du quotidien via des blogs et des réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter restera gratuit. Pour l’accès via “certains moteurs de recherche”, non précisés, l’accès gratuit sera limité à un certain nombre d’articles par jour.

“C’est une étape importante que vous considèrerez, nous l’espérons, comme un investissement dans le Times, qui renforcera notre capacité à fournir du journalisme de haute qualité aux lecteurs du monde entier, sur tout support”, a fait valoir le patron du groupe Arthur Sulzberger dans une lettre ouverte aux lecteurs.

Le quotidien américain avait annoncé il y a plus d’un an son intention de rendre payante la consultation de son site au-delà d’un certain nombre d’articles.

(afp)

1 COMMENTAIRE

  1. Je me demande bien comment il vont faire pour limiter la consultation à 20 articles par mois. La plupart des gens ont une IP dynamique; il suffira donc probablement de vider les cookie pour remettre le compteur à zéro.