Bruxelles lance ses QR codes

La ville de Bruxelles adopte un nouveau mode de communication interactif par le biais des codes QR (pour ‘quick response’). Ce type de code permet aux citoyens et aux visiteurs équipés d’un smartphone de disposer d’une information ciblée sur les endroits de la ville qui sont pourvus de codes QR. L’initiative a été présentée mardi par Karine Lalieux, échevine de l’Informatique à Bruxelles, et par le bourgmestre Freddy Thielemans.

Le code QR est un code-barres en deux dimensions composé de modules noirs placés dans un carré blanc. Ce code peut fournir de l’information aux passants sur les édifices de la ville. Le code QR doit être scanné par le smartphone. S’affiche ensuite une page reprenant de l’information en néerlandais, français et anglais.

Dans un premier temps, trente bâtiments sont pourvus d’un code QR. Il s’agit entre autres de musées de la ville, des bureaux de liaison de l’administration communale, de l’hôtel de ville, de la Régie foncière, des bibliothèques, des lieux culturels et des piscines. D’autres endroits seront équipés de la même technologie à l’avenir.

“Il est important pour nous de développer tous les moyens de communication qui permettent une meilleure accessibilité de l’administration et des activités pour tous les citoyens. A terme, les codes QR seront prévus pour les événements également, comme Bruxelles-les-Bains par exemple”, explique Mme Lalieux.

(belga)