Lundi, Steve Jobs annonçait qu’il prenait une seconde fois du recul face à ses activités pour des raisons de santé. L’homme qui le remplacera durant son absence est le directeur opérationnel d’Apple, Tim Cook, comme cela avait déjà été le cas il y a deux ans. Il en aurait été de la volonté de Steve Jobs, lui-même. C’est peu dire la confiance qui doit régner entre les deux hommes forts de la firme de Cupertino. Mais qui est finalement l’homme qui tiendra les clefs d’Apple pendant une période non encore déterminée ?

Contrairement à Steve Jobs, Cook n’est pas considéré comme étant un visionnaire, ni quelqu’un qui sait particulièrement tenir son auditoire, tâche qu’il préfère déléguer au responsable du design Jonathan Ive ainsi qu’au vice-président du marketing Phil Schiller. À l’instar de Steve Jobs, il n’hésite cependant pas à critiquer sévèrement les produits concurrents en utilisant des termes tels que : gros, lourd, coûteux, bizarre ou encore de “vapeur”.

Décrit comme un bourreau de travail, il survivrait grâce à un régime quotidien d’interminables barres énergétiques. Sa méthode de travail est clair : “être celui qui arrive le premier au bureau et le dernier à en sortir”. Il attendrait un même niveau d’engagement des personnes qui travaillent avec lui.

Son portrait sur Belgium-iPhone