Le géant de l’Internet n’y va pas de maintes mortes lorsqu’il s’agit de faire la promotion de son futur système d’exploitation “Chrome OS”. Installé actuellement “en test” sur des ordinateurs de type “Cr-48” conçu par Google himself . Ce dernier n’a pas manqué d’en détruire plusieurs d’entre-eux afin de démontrer l’efficacité du système d’exploitation utilisant notamment un système “cloud” permettant de récupérer ses fichiers.

Du café, un grille-pain, un évier, un nain de jardin, de l’hydrogène, tout y passe ou presque pour détruire une flopée de ces premiers ordinateurs équipés de “Chrome OS” distribué notamment depuis peu à certains développeurs chargés de peaufiner les derniers “réglages” relatifs au futur OS du géant de l’Internet (lire cet article).

Par le biais de cette vidéo virale (voir ci-dessous) – mettant en scène une personne qui tente désespérément de retrouver son chat – Google tente de faire passer le message que ce n’est désormais plus l’ordinateur qui est le plus important mais simplement les données qui y sont contenues. C’est ainsi que la firme de Mountain View se veut de proposer “la différence” par rapport aux systèmes d’exploitation que nous avons connus jusqu’à présent. “Chrome OS” va ainsi être installé de manière “très basique” sur une futures séries d’ordinateurs mais lorsqu’il s’agira de consulter et d’enregistrer ses données, c’est l’Internet qui prendra le relais en terme de stockage et d’utilisations des différentes services “web” proposés par Google (Gmail, Google Docs, Google Talk, Picasa, etc). Ainsi, l’utilisateur pourra profiter du fait de pouvoir utiliser n’importe quel ordinateur pour y retrouver ses données, n’importe quand et surtout, de n’importe où : une seule connexion Internet et un ordinateur avec “Chrome OS” pré-installé suffiront.

Il reste à savoir sous quelle forme le consommateur va pouvoir retrouver “Chrome OS”. S’il s’agira de le retrouver sous un seul modèle d’ordinateur tel que le “Cr-48” ou si le géant de l’Internet a déjà pu convaincre de nombreux fabricants/assembleurs informatiques pour retrouver dans les rayons de nombreux produits à l’effigie du nouveau et futur système d’exploitation.

6 Commentaires

  1. Vraiment super. Les idées de Google ne sont pas hyper originales (voir la série de pubs Blendcorp) mais ils le font avec une simplicité et une sympathie telles qu’on ne peut qu’être accroché !

    Ah, au fait, c’était de l’azote liquide, pas de l’hydrogène.

  2. la domination du navigateur tel que google chrome à de nombreux avantages quasiment tous développés dans cette pub simple et humoristique. Cependant, de nos jours ce système a de nombreux problèmes qui pourront être résolus avec le temps ;

    Chrome os est une impasse au logiciels usuels professionnels ou qui ont besoin d’un support non virtuels (disques durs)pour fonctionner comme Photoshop, iTunes et tout ceux que vous avez sur votre ordinateur. Pour contourner cela il faudrait que chaque développeurs de logiciels les éditent en site web pour les utiliser car il n’y a aucun espace de stockage libre sur google chrome tout est compartimenté (espace Gmail, Microsoft Office online, Facebook) même les documents édités par l’utilisateur sont exclusif à Office pas d’autres logiciels sont à disposition en gros aucune liberté on est soumis aux propositions exclusives de Google qui choisit d’écraser la concurrence. La programmation passe aussi a la trappe. Notons bien que cela ressemble a une entente commerciale avec Microsoft, et les fournisseurs d’accès on est obliger de payer internet pour faire du traitement de texte!
    De plus la sécurité du conte me semble légère… Ce projet de dématérialisation totale (tout sur le net) concernera surement un futur plus lointain ou on y sera mieux préparer mais le projet de google n’est pas original, d’autres entreprises proposent le même service comme Microsoft avec le Cloud et Apple avec Mobile me et bien d’autres
    Ce projet est cependant intéressant pour des raisons économiques sur l’achat de l’ordinateur qui sera moins chère à l’achat car la puissance est en ligne plus dans le possesseurs ou cartes graphiques…
    Google ferait un sans faute si et seulement si il confectionnait un espace libre de stockage de l’utilisateur, toujours en ligne bien sur ou on pourrait installer des applications (jeux ou logiciels de travail) ce qui ferait une ouverture aux développeurs de logiciels et à l’utilisateur libre d’utilisé ce qu’il veut comme programme. On ne pourrait plus parler de privatisation du net par google.(je vais ptet un peut loin)

    @Christel Nitrogen=Azote en Anglais

Comments are closed.