Fait inhabituel : Google a écrit aux abonnés de sa messagerie électronique Gmail pour les informer du règlement d’un litige concernant le respect de leur confidentialité sur le réseau social Buzz.

Le mail est intitulé “Informations importantes au sujet du règlement de l’action en nom collectif au sujet de Google Buzz”. En anglais, il s’adresse aux utilisateurs américains de GMail, mais pas seulement, puisqu’à la rédaction, plusieurs journalistes l’ont reçu également.

On peut y lire que “Google contacte rarement les utilisateurs de Gmail par courrier électronique”, mais que pour l’occasion, “nous faisons une exception pour vous faire savoir que nous avons trouvé un accord à l’amiable dans des poursuites concernant Google Buzz”, y lit-on.

De quoi on parle ? De  la signature d’un accord avec sept plaignants, qui estimaient que leur droit au respect de la vie privée avait été atteint par la publication par Buzz, sans leur accord, de leur liste de contacts, et parfois d’autres renseignements (lieu de résidence, métier).

Le fiasco du lancement de Buzz en février avait écorné l’image de Google. Mais d’un point de vue strictement financier, il ne devrait lui coûter que très peu à ce stade: Google versera 8,5 millions de dollars à un fonds pour financer des organisations de défense de la vie privée sur internet et d’éducation des internautes, et des sommes minimes aux plaignants, à concurrence de 2.500 dollars.

Les utilisateurs de Gmail ont été informés qu’ils devaient saisir la justice avant le 6 décembre s’ils voulaient également prétendre à une indemnisation. Un juge californien doit en effet examiner l’accord le 31 janvier.

(avec AFP)

Suivez-moi sur Twitter : @codip