La firme de Mountain View va exploiter l’accéléromètre des smartphones Android pour détecter les tremblements de terre.

L’été dernier, Google a dévoilé son projet de transformer les terminaux sous Android en détecteur de tremblement de terre. Un projet dont les premiers tests réalisés en Californie – État américain régulièrement touché par des séismes – se sont révélés convaincants. C’est pourquoi Google souhaite déployer son Android Earthquake Alert System à l’échelle mondiale.

L’objectif de ce système est bien évidemment de parvenir à détecter les tremblements de terre avant qu’ils se produisent, afin d’avertir les habitants des régions régulièrement touchées par ce type de secousses. En transformant les smartphones Android en sismographe, Google offrira quelques secondes aux personnes pour se mettre à l’abri en prévision d’un tremblement de terre.

Pour y arriver, Google va exploiter les accéléromètres que contiennent les smartphones – ces derniers servent à détecter l’orientation de l’appareil – et les utiliser comme des minisismomètres, des instruments capables de détecter les mouvements du sol.

La firme de Mountain View a déjà déployé son système d’alerte aux tremblements de terre en Nouvelle-Zélande et en Grèce et s’apprête à l’introduire dans d’autres pays. Les premiers pays à en bénéficier sont situés dans des régions régulièrement secouées par des séismes. Il est notamment question de la Turquie, des Philippines, du Kazakhstan, de la République kirghize, du Tadjikistan, du Turkménistan et e l’Ouzbékistan. Après quoi, Google déploiera sa fonctionnalité dans les autres pays du monde au cours de l’année à venir.