Amazon ouvre son premier magasin sans caisse d’Europe

Le géant de l’e-commerce a ouvert son premier magasin « autonome » en 2017, aux États-Unis.

Quatre ans après avoir ouvert sa première boutique sans caisse, Amazon se décide enfin à exporter son concept en Europe. Le géant américain vient en effet de lancer son premier magasin alimentaire sans caisse en dehors des États-Unis, à Londres plus exactement.

Le concept reste inchangé, les clients peuvent visiter l’Amazon Fresh et faire leurs courses comme d’habitude, comme dans n’importe quel autre supermarché traditionnel. Ce qui change, c’est tout simplement le passage en caisse. Dans les boutiques Amazon, il n’y en a tout simplement pas, mais cela ne veut pas dire que c’est gratuit. Les achats des clients leur sont automatiquement facturés lorsqu’ils quittent le magasin.

Pour faire des achats dans les Amazon Fresh – et pour profiter de l’expérience sans caisse –, les clients doivent préalablement télécharger une application et scanner un code QR pour ouvrir les portiques du magasin. Les différentes caméras de surveillance intelligentes placées dans le magasin et les différents capteurs se chargent de repérer ce que les clients mettent dans leur sac et font le total de leurs achats à la fin. Les clients seront alors facturés sur le compte qu’ils ont créé pour entrer dans la boutique.

Crédit photo : AFP

La boutique Amazon Fresh repose sur la technologie Walk Out qui permet aux clients de faire leurs achats sans se préoccuper du passage à la caisse et des potentielles files. La boutique londonienne propose à la fois des produits alimentaires et des articles du quotidien. Elle dispose également d’un point retrait pour les commandes Amazon.

Si la boutique rencontre un joli succès dans la capitale britannique, le géant de l’e-commerce pourrait en implanter davantage dans le pays et, pourquoi pas, dans d’autres pays d’Europe. Amazon avait déjà indiqué par le passé qu’il souhaitait multiplier ses magasins dans le monde.