Le géant informatique organisera cette année une “Keynote virtuelle”.

Comme Google avant lui, Microsoft a choisi d’annuler sa conférence annuelle, le fameux BUILD, qui était censé prendre place du 19 au 21 mai prochain à Seattle. Le géant informatique organisera à la place une Keynote “virtuelle”, au cours de laquelle il présentera plusieurs nouveautés logicielles et hardware, et organisera des sessions de formations pour les développeurs.

Organisé pour la première fois en 2011, l’événement était devenu un rendez-vous incontournable pour les développeurs, qui étaient plus de 6.000 à s’y être inscrits l’an dernier pour assister aux multiples keynotes qui y sont données.

“La sécurité de notre communauté est notre principale priorité” explique le géant informatique dans un communiqué. “Compte tenu des recommandations de l’Etat de Washington, nous avons choisi d’organiser un événement 100% digital.”

Microsoft avait déjà pris la même décision pour sa conférence de l’E3, qui sera cette année aussi entièrement digitalisée.