Le patron de SpaceX envisage d’envoyer un million de personnes sur Mars dès le milieu des années 2020.

Il semblerait que le projet de vaisseau spatial pour l’espace lointain de SpaceX, l’entreprise d’Elon Musk, soit sur la bonne voie. En effet, SpaceX a annoncé récemment avoir réussi à boucler l’assemblage d’un prototype fonctionnel de son lanceur StarShip. Il devrait bientôt réaliser un premier vol à 20 kms d’altitude avant de se lancer vers un vol orbital.

La fusée disposerait d’une capacité de stockage impressionnante. Près de 150 tonnes de charge utile pourraient être envoyées à bord de StarShip en orbite terrestre basse. Selon SpaceX, si l’engin peut être ravitaillé en méthane et en oxygène liquide en orbite, celui-ci pourrait continuer son voyage jusqu’à la Lune ou Mars et délivrer ses 150 tonnes de matériel.

La fusée StarShip pourrait également embarquer jusqu’à 100 personnes ce qui pourrait permettre de mettre en place des projets de colonisation, sur la Lune, Mars ou d’autres planètes. Pour Elon Musk, Mars pourrait être colonisée dès 2025, alors que pour la NASA, le projet ne serait envisageable qu’à l’horizon 2030 au plus tôt.

Encore faut-il que l’engin soit réellement adapté pour le transport d’une centaine de personnes. SpaceX n’a pas encore communiqué au sujet des systèmes de survie que le vaisseau pourrait intégrer. Beaucoup de questions restent encore sans réponse, notamment l’espace dont disposeraient toutes ces personnes, mais aussi comment les voyages de plus de 6 mois pourraient être viables pour autant de personnes dans un espace aussi restreint qu’une fusée.

Des questions auxquelles SpaceX devrait répondre au fil des mois et du développement de son projet de vaisseau spatial pour l’espace lointain. La colonisation d’autres planètes semble, en tout cas, envisageable au cours des prochaines années.