L’application de messagerie WhatsApp teste actuellement la possibilité pour un utilisateur de partager son statut avec d’autres réseaux sociaux, notamment son propriétaire Facebook. Une fonctionnalité qui permettrait aux utilisateurs de partager un même statut plus rapidement.

Les membres du programme bêta de WhatsApp peuvent déjà en profiter et se faire une idée de l’utilité de la chose. Lorsqu’un utilisateur poste un statut sur WhatsApp, une fenêtre lui demande s’il souhaite le partager sur Facebook, Instagram, Gmail ou autres.

Pour rappel, la fonction « Statut » sur l’application de messagerie se rapproche des stories que l’on retrouve sur les autres réseaux sociaux. Les messages, images et vidéos ne sont visibles que durant 24 heures et n’apparaissent que sur le profil de l’utilisateur.

Afin de rassurer ses membres, WhatsApp assure que partager son statut avec Facebook ou autre ne demande pas de lier les différents comptes. Les données sont simplement transférées entre les applications sur le smartphone.

Un rapprochement suspect

Lors du rachat de WhatsApp par l’entreprise de Mark Zuckerberg, le partage des données entre l’application de messagerie et Facebook avait effrayé certains. À l’époque, Mark Zuckerberg avait assuré que les deux applications fonctionneraient de manière indépendante et donc, que les données des utilisateurs WhatsApp ne seraient pas récoltées par Facebook. Mais les choses ont rapidement changé, en 2016 notamment. L’année suivante, la Commission européenne avait d’ailleurs condamné Facebook à une amende de 122 millions de dollars pour ne pas avoir prévenu les régulateurs de la possibilité de lier les informations des applications, comme le rappellent nos confrères de The Verge.

Donc le rapprochement toujours plus important entre Facebook et ses deux acquisitions – Instagram et WhatsApp – pose de nombreuses questions et fait l’objet d’une attention particulière.