La prestigieuse académie des Oscars a tranché à propos des plates-formes de streaming et n’a pas décidé de durcir ses règles. Il sera donc possible pour Netflix, ainsi qu’aux autres acteurs du marché, de concourir pour les prochaines éditions de la cérémonie des Oscars.

Alors que Netflix est encore persona non grata au Festival de Cannes, l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences continue d’accepter que des films produits par des plates-formes de streaming puissent concourir pour les Oscars.

Comme le précise le communiqué, la règle numéro 2 reste inchangée et il est toujours nécessaire qu’un film sorte en salle pendant “une durée minimum de 7 jours dans un cinéma du comté de Los Angeles avec au moins trois projections payantes par jour.

Pourtant sujet à controverse, l’Académie n’a finalement pas décidé de durcir son règlement en étudiant la proposition faite par Steven Spielberg à l’Académie qui a permis en quelque sorte d’assouplir les conditions pour pouvoir concourir à la cérémonie.

Cette règle avait été suivie par la plate-forme pour le film Roma et elle a permis à cette production Netflix de rafler la récompense du meilleur long-métrage, de la meilleure photographie et celle du meilleur film étranger lors de la dernière édition de la prestigieuse cérémonie.