Les aventures de la famille Simspon seront prolongées d’au moins deux saisons, malgré des coûts de production très élevés.

Lors du rachat de 21st Century Fox par Disney, beaucoup de fans se sont interrogés sur la manière dont cela allait influencer le ton de la série. Un rachat qui posait également question sur l’avenir des Simpson au sens large. Plusieurs mois après le rachat effectif, les habitants de Springfield semblent avoir encore de beaux jours devant eux.

En effet, la chaîne Fox et le studio 20th Century Fox sont actuellement en négociation pour produire deux nouvelles saisons à la série. Les Simpson auraient donc droit à leur 31ème et 32ème saison, augmentant toujours plus leur nombre d’épisodes. L’avenir de Springfield parait donc heureux, en tout cas jusqu’en 2021.

Les choses pourraient s’assombrir après ces deux nouvelles saisons. Selon Variety, la série pourrait être rapidement annulée pour des raisons économiques. En effet, l’écriture et la production des Simpson coûtent de plus en plus cher au fil des ans, notamment pour payer les voix originales des personnages. Un budget important compensé par des contrats de rediffusion de la série, des rediffusions en syndication. Aux États-Unis, les Simpson sont rediffusés sur de très nombreuses chaînes de télévision, rapportant près de 750 millions de dollars à la chaîne. L’arrêt de la série pourrait donc rapporter plus à Walt Disney Co. que son maintien.

Toujours selon Variety qui se base sur un consultant en média, la retraite de la série permettrait à Disney de renégocier les termes des contrats de syndication. La société pourrait ainsi exiger un montant bien plus supérieur que 750 millions de dollars.

Malgré cela, Les Simpson reste encore aujourd’hui une marque très populaire à travers le monde et tient une place importante au sein de la marque FOX. L’arrêt pourrait s’avérer difficile pour la chaîne de télévision, mais être également une mauvaise publicité pour Disney. Seul l’avenir nous dévoilera les plans de la souris aux grandes oreilles pour les bonshommes jaunes. En tout cas, on a de quoi patienter jusqu’en 2021.