Des chercheurs de l’université de Stanford ont établi un algorithme afin de prédire la date de décès de patients en phase terminale.

Crédit photo: AFP
Crédit photo: AFP

Le programme d’intelligence artificielle peut prédire avec une grande précision le jour où le patient atteint d’une maladie incurable rendra son dernier souffle. Le système a été conçu afin d’éviter des examens contraignants et des traitements qui peuvent être douloureux alors que la solution la plus appropriée est peut-être l’orientation vers un accompagnement en soins palliatifs, ou, inversement, de ne pas admettre le patient trop tôt vers ces soins quand il est encore possible de traiter la maladie. Le fait de prédire avec exactitude la date de décès d’un patient en phase terminale possède donc une utilité double, permettant à la fois une meilleure organisation au sein de l’hôpital et potentiellement une fin de vie moins douloureuse pour le patient et ses proches.

Les dossiers médicaux de milliers de patients de l’hôpital de Stanford atteints de cancers, maladies neurologiques et insuffisances cardiaques ont servis à élaborer le programme d’intelligence artificielle en question. Les données reprenant les diagnostics, types de traitements et médications ont servi à alimenter un modèle d’algorithme basé sur le deep learning, une méthode d’apprentissage qui a permis de grandes avancées telles que la reconnaissance vocale et faciale. Cet algorithme a ainsi pu déterminer avec succès la mortalité des patients sur une période de trois à douze mois dans 90% des cas. Cette période a été choisie car elle correspond selon les chercheurs à la mise en oeuvre de soins palliatifs utiles.

Dans leur compte-rendu, les chercheurs de Stanford précisent que le système n’est pas destiné à remplacer les médecins mais bien à offrir à ces derniers un outil complémentaire pour améliorer les prédictions de mortalité.

3 Commentaires

  1. […] par l’IA ? Un algorithme conçu par des chercheurs de l’Université de Stanford pourrait prédire le jour de décès précis de patients en phase terminale. C’est à l’Hôpital de Stanford que des dossiers médicaux de […]

Comments are closed.